On apprend dans le Canard Enchaîné de cette semaine que quatre proches du député de Haute-Corse et ex-président du conseil exécutif de Corse Paul Giacobbi ont été mis en examen, deux maires étant accusés d’avoir bénéficié d’emplois fictifs, et deux hauts fonctionnaires de l’avoir permis (car il n’y a pas de corruption d’élus possible sans complicité de hauts fonctionnaires).

À noter que ce n’est pas la première fois que nous vous parlons de Paul Giacobbi. En 2014 et en 2015, nous avions déjà évoqué cette affaire des gîtes ruraux.

Seule la lenteur des procédures explique qu’il soit toujours aussi difficile d’y voir plus clair, même alors que deux ans ont passé.

 

Observatoire Corruption

Contribuables Associés contre la corruption et pour la transparence de la vie publique.

Cet article comporte 1 commentaire

  1. Pingback : Éric Darques : récit du parcours d’un combattant anticorruption – Observatoire de la Corruption

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *