Le mercredi 1er février, les députés auront à débattre, puis à voter les propositions de loi n° 4289 et 4291 imposant à tout candidat à une élection de fournir un casier judiciaire pour pouvoir se présenter.

Ces textes de loi partent d’un constat de bon sens : en France, pour pouvoir exercer 396 professions, il faut détenir un casier judiciaire vierge.

Alors, pourquoi pas pour être élu ? Il semble que cette exigence doive s’appliquer encore davantage pour une personne dépositaire de l’autorité publique, que pour un comptable, un chauffeur de taxi, un éducateur ou un vigile, professions toutes soumises, entre de nombreuses autres, à cette obligation !

En cohérence avec son combat contre la corruption et pour la transparence de la vie publique, Contribuables Associés soutient ces deux propositions de loi, tant il est urgent de combler le fossé qui ne cesse de grandir entre les Français et leurs dirigeants. Il y a en effet urgence à montrer qu’il n’y a pas en France deux catégories de citoyens, avec d’une part des élus au-dessus des lois qu’ils décident, et d’autre part des citoyens « de base » qui en subissent toutes les rigueurs.

Je voudrais aujourd’hui vous demander de m’aider, de nous aider à faire pression sur les députés pour que ces textes soient inscrits dans la loi. Nous devons nous assurer que les députés seront effectivement présents lors des débats, et qu’au moment du vote, ils prendront la seule décision acceptable.

Pour cela, je vous demande d’écrire à votre député au moyen de notre outil conçu spécialement à cet effet et accessible en cliquant sur le bouton ci-dessous. Vous n’aurez qu’à indiquer votre code postal pour que notre outil adresse votre message au député de votre circonscription.

Peu importe que votre député appartienne à l’opposition ou bien à la majorité, qui a déposé ces textes : le rétablissement de la probité en politique n’est ni « de gauche » ni « de droite », il est tout simplement la condition sine qua non pour restaurer la confiance des Français dans leurs institutions, et ainsi sauvegarder la démocratie dans notre pays.

D’avance, merci pour votre soutien !

Eudes Baufreton
Délégué général
Contribuables Associés

PS : la plupart des députés seront candidats à leur propre succession aux élections législatives de juin prochain ; il est donc indispensable qu’ils ressentent la pression des citoyens-contribuables sur le thème prioritaire de la lutte contre la corruption et pour la transparence de la vie publique.

Observatoire Corruption

Contribuables Associés contre la corruption et pour la transparence de la vie publique.

Cet article comporte 1 commentaire

  1. Pingback : Le gouvernement va-t-il enterrer le casier judiciaire vierge des élus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *