Deux mesures que nous soutenons pourraient, a priori, se passer de réformes législatives et être décidées par le citoyen au moment du vote :

En effet, pourquoi, pourrait-on se demander, ne pas laisser les électeurs éliminer par leur bulletin les élus corrompus, et favoriser par le même moyen le renouvellement de la classe politique ?

Réponse : parce que cela ne marche pas.

Sur Twitter, un militant Front national prenait à cet égard la défense du maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine)Patrick Balkany, preuve que le positionnement « anti-système » du parti de Marine Le Pen est éminemment contestable (nous y reviendrons).

Selon ce partisan FN, il n’y a rien à redire au fait que Balkany soit constamment réélu en dépit de ses condamnations passées (et probablement futures) :

Mais cette réponse ne peut pas nous satisfaire. Car les électeurs sont aussi corruptibles que le sont leurs dirigeants. Après tout, comme l’écrivait Joseph de Maistre, « toute nation a le gouvernement qu’elle mérite ».

Si Balkany est reconduit, c’est parce qu’il a, par une politique clientéliste, acheté les voix des électeurs d’aujourd’hui avec les impôts de ceux de demain, en faisant de Levallois-Perret la ville de France la plus endettée par habitant :

C’est parce que les électeurs-contribuables de demain ne peuvent pas s’exprimer que le suffrage universel doit être renforcé par des garde-fous qui limitent le vote d’aujourd’hui en considération des générations futures.

Observatoire Corruption

Contribuables Associés contre la corruption et pour la transparence de la vie publique.
  • reiller

    Je suis dans le même cas: mon maire fait de somptueuses et inutiles dépenses clientélistes, et est réélu. Que faire?
    Il le peut parce son opposition municipale est inaudible; et que l’on a du mal à dénoncer la nouvelle salle polyvalente mise à disposition de la population , bien que cette salle reste désespérément vide.
    Plus tard quand les dépenses inutiles seront trop visibles , quand les chantiers contradictoires nous auront suffisamment embêtés, etc… il ne sera pas réélu. Raté il devient sénateur!
    C’est un problème de communication, et rien d’autre.

      • reiller

        Je vous ai tout dit. Je vois les ronds points, qui sitôt finis, sont démolis, je vois les routes élargies pour le bus ,là où il n’y avait jamais de bouchons, je vois les salles immenses toujours plus nombreuses, je vois l’hôtel acheté dont on ne sais que faire,…Mais tout cela c’est mon avis; que chacun peut contester! Et la cour des comptes trouve qu’il y a beaucoup de « services à la population », mais ne juge pas de leur opportunité.
        La ville est riche de deux belles zones commerciales, de beaucoup de maisons de vacances,….et pourtant est moche et sale; mais ce n’est que mon avis!
        La difficulté avec le clientélisme c’est qu’il est naturel pour des élus locaux de le pratiquer; donc tant que la justice n’a rien à dire, on ne peut compter que sur la contestation démocratique.